Se faire connaitre auprès de sa cible. Se démarquer de tes concurrents. Être régulier. Produire du bon contenu. Produire du contenu de qualité.
Voilà les conseils que tous les grands te donnent. Que de conseils bateau et inapplicables tel quel. Concrètement, comment faire tout ça ?
Comment te démarquer de tes concurrents déjà bien installés ?
Comment être régulier dans la production de contenus ?
Comment ne pas manquer d’idée pour écrire ?
Comment écrire du bon contenu qui plait à ton audience ?
Comment écrire du contenu de qualité ?

La création d’une habitude pour servir ton but ?

L’habitude est un petit mot mais il est tellement puissant !
J’aime particulièrement cette citation :
« La motivation vous fait débuter, mais c’est l’habitude qui vous fait continuer. »
Jim Ryun
Est-ce que tu aimerais écrire sans effort ?
Imagine.
Tu t’assois automatiquement à ton bureau, sur ta terrasse ou encore ton canapé. Tu allumes ton ordinateurs. Tu ouvres ton éditeur de texte préféré. Tu te mets à écrire. Tu écris. Pendant des heures sans voir le temps défiler.
Tout ça n’est pas un rêve. C’est possible. C’est accessible, oui, même pour toi.
C’est l’habitude. Elle se construit, jour après jour.  Ce n’est pas facile, au début. Tu peux vite flancher.
Ce n’est pas grave. Il faut persévérer.
Une fois qu’elle est installée, elle restera pour une durée indéterminée. Après, tu en ressentiras le besoin. L’habitude c’est comme une drogue. Une fois que tu y as goûté, tu ressens le besoin de le faire. Tu te sentiras frustré, tant que tu n’auras pas eu ta dose quotidienne.

Si tu commences à faire des exceptions dans tes habitudes, tu n’arriveras pas à en créer une solide. Il faut te forcer à prendre le temps d’écrire chaque jour même si tu as un planning chargé, même si tu n’es pas en forme, même si ton chat se prélasse sur ton clavier.

Je préfère écrire un peu et n’écrire que 300 mots plutôt que de ne pas écrire et donc perdre l’habitude.

 

A toi de choisir le moment qui te convient le mieux : le matin, entre midi et deux, vers 16h, le soir. Je te conseille même de le noter dans ton agenda. Prévois une plage horaire, chaque jour, pour écrire.

Pour moi c’est le matin. Je me suis instaurée une routine matinale qui comprend, entre autres, d’écrire 500 mots. Seulement ensuite je m’autorise à allumer mon téléphone, le wifi, consulter mes mails ou encore vérifier mon village de clash of clans. J’ai encore du mal mais je me discipline.
Après avoir atteint cet objectif, j’ai un tel sentiment de fierté ! J’ai pris du temps pour moi et j’ai atteint mon objectif de la journée. Tout le reste c’est du bonus !
OK mon habitude n’est pas encore ancrée. J’ai mis 3 mois pour prendre l’habitude de me lever à 6h00 tous les matins, à la sonnerie du réveil. J’ai du trouver des hacks pour m’obliger à me lever les premiers temps. Aujourd’hui je me réveille avant la sonnerie. Et pourtant, crois moi je partais de loin ! Mon entourage proche me surnomme la marmotte…
Bref.
Se créer une habitude n’est vraiment pas facile. Mais si tu veux réussir, je pense que c’est la meilleure solution. Il faut être prêt à se donner les moyens pour arriver au but. Tu me suis toujours ?

Ecrire chaque jour… même quand il pleut.

 
Au début il te faudra une bonne heure pour écrire 500 mots. Ce ne sera pas du Flaubert. Ton copywriting laissera à désirer.
– Tout ça pour ça ?
– C’est normal ! Rome ne s’est pas construit en 1 jour !
Atteindre la production de haute qualité et de manière régulière c’est comme un sport de niveau. Il faut s’entrainer chaque jour. Même et surtout quand tu n’en as pas envie.
Tu t’amélioras au fur et à mesure. Tu écriras de plus en plus vite. Tu intégreras les notions de copywriting et tu auras de moins en moins besoin de repasser dessus. Continue et pratique. Ecoute les remarques constructives et applique-les.
Ton esprit va comme se muscler et tu t’amélioreras avec le temps. Alors écris.
  

L’inspiration vient en écrivant

 
Tu as besoin d’inspiration pour écrire ? Tu ne sais pas vraiment quel sujet abordé ? Parfois tu te mets devant ton écran. Tu ouvres ton éditeur de texte. Le curseur clignote. Rien ne vient…
Si tu attends l’inspiration pour écrire, tu n’écriras jamais. Ou alors tu écriras une fois tous les 6 mois et tu ne seras jamais régulier.
Quand j’étais petite mes parents me disaient :
La faim vient en mangeant.
mon papa
Ici c’est pareil :
L’inspiration vient en écrivant.
Gwendoline – WP Biz
Force toi à écrire ce qui te passe par la tête. Fais en sorte que tes doigts rencontrent le clavier. Tu reprendras plus tard. Oublie les fautes, les phrases qui ne veulent rien dire. Ecris. Tape sur ce fichu clavier et sors des mots sur un sujet quelconque. Tu verras qu’au fur et à mesure ta vitesse de frappe va augmenter. Ecoute le bruit des touches qui s’enfoncent de plus en vite sur ton clavier. C’est le bruit de l’inspiration.
Au fur et à mesure, un plan va se dégager. Tu vas avoir des idées, des tonnes d’idées. Il va falloir les freiner et écrire un plan. Surligne les grands titres. Les différentes parties, tu vas les écrire sans réfléchir. Cela vient tout seul !
Et si tu bloques ? Refais la méthode que je viens de te donner. Commence par écrire quelques mots sur ton clavier, le reste suivra.
C’est ce que je fais personnellement, en ce moment même. J’en suis à 782 mots. Mon objectif quotidien est de 500 mots. Je n’ai pas envie de m’arrêter et, de toute façon, je suis en voiture. J’ai encore plusieurs heures de route. J’écris. Même si je pars en vacances ! J’écris pour entretenir mon habitude et ne pas la perdre. Renforcer mes compétences d’écriture même en milieu…. pas forcément favorable.
Si je peux le faire. Tu le peux aussi. Alors commence à écrire…

 

Reprendre tes contenus + stop au rythme trop soutenu = la recette pour augmenter la qualité de tes contenus.

 
OK maintenant tu as plusieurs brouillons, avec des mots écrits sous le coup de l’inspiration. Tu ne peux vraiment pas les publier tel quel ! Il te faut les reprendre pour les améliorer.
Voici la routine que je suis pour améliorer mes écrits :
  1. Première relecture pour corriger les fautes, supprimer ce qui est en trop et reformuler les phrases bancales. Replacer des phrases à un endroit plus approprié.
  2. Relire ma note avec tous les conseils glanés pour captiver mes lecteurs ! Relire un résumé de conseils en copywriting est toujours utile ! Je te conseille d’avoir ça à proximité.
  3. Appliquer tous ces conseils un à un en reprenant depuis le début.
  4. Laisser passer quelques jours.
  5. Faire relire à un ami (merci à lui !)
  6. Corriger.
  7. Publier !
Parfois, je n’hésite pas à refaire les premières étapes plusieurs fois. Laisser passer quelques jours aide à prendre du recul sur ses écrits.
Tu peux te le permettre si tu ne t’impose pas un rythme trop soutenu.
Si tu dois produire du contenu en grande quantité (2 à 3 articles par semaine), tu ne pourras pas te laisser le temps de reprendre sur plusieurs jours tes écrits. Tu n’auras pas de recul, tu ressentiras le stress qui te dévore et te cries de cliquer sur le bouton «  Publier ».
Le risque de ce rythme infernal est l’overdose. Être figé devant son écran blanc avec le curseur qui clignote. Indéfiniment. Refermer son ordinateur. Arrêter d’écrire… à tout jamais.
 

Les ressources pour écrire mieux

 
Mais voilà, comme moi il y a peu, tu n’y connais rien copywriting. Comment faire pour écrire des articles que tes lecteurs voudront lire ? Comment faire pour qu’ils en redemandent ?
La première chose à faire c’est de mettre de l’empathie dans tes contenus. Tu dois te mettre dans les chaussures de ton lecteur. Il faut écouter ce qu’ils te disent voire reprendre leurs propres mots.
Ensuite, structure ton texte de la façon suivante :
  • Problem : décrire son problème, quelle est sa douleur ?
  • Agitate : le remuer, décrire sa situation. Donner une nouvelle perspective de sa vision des choses.
  • Solve : résoudre son problème. Proposer une solution.
Pour aller plus loin, je te conseille de lire ce blog qui adresse très bien le sujet : Copyblogger
Voici 3 livres références dans le domaine. Je les ai dans ma Kindle (lu ou en cours) :
 

Ne pas oublier la promotion pour te faire connaitre

 
Écrire ne fait pas tout. Écrire du contenu de qualité est un excellent début. Tu peux te féliciter si tu en es là ! Pour être totalement honnête avec toi, tu as beau avoir produit le meilleur contenu de tout internet, si personne ne te connait, si personne ne le sait. Cela ne sert à rien.
Il te faut donc promouvoir ton contenu. La rédaction ne représente qu’1/4 du travail, il te faut travailler 3 fois plus pour le faire connaitre auprès de ton audience idéale.
Là aussi l’habitude à son mot à dire. Crée toi une routine de promotion d’articles. Pour cela réponds à toutes ces questions :

Où est ton audience ? Sur quels réseaux ? Dans quels groupes ? Sur quels forums ? Quel jour est-elle le plus active ? Quel influenceur pourrait diffuser ton article ? Où est-il ? Peux-tu l’interpeller (la réponse est oui. Il est préférable qu’il te connaisse).

Selon moi la solution pour créer du bon contenu et le faire connaitre réside dans un seul mot : l’habitude. 

Créatrice de WP Biz, Entrepreneure et passionnée de WebMarketing

commodo velit, ut vel, dictum diam justo